Fabrication d’un four à bois Rocket

Cette semaine un nouveau four est sortie de l’atelier en préparation de notre stage four a pizza qui aura lieu cet été.https://atelierduzephyr.org/evenement/stage-four-pizza/

Il est très grandement inspiré du modèle de l’association Oxalis (Savoie) et notamment adaptable sur leur modèle de cœur de chauffe universel. Un premier test de gâteau au chocolat fut un succès en terme de temps de cuisson , fumées invisibles et de goûts. Miam !

Affaire et tests à suivre ..

Un projet de brasserie au feu de bois

Début 2021, nous avons été contacté par plusieurs micro-brasseries (existantes ou en lancement) désireuses de se lancer dans le brassage au feu de bois. Un groupe de travail trans-régional s’est donc monté avec pour objectif final de développer et fabriquer un poêle à bois type batchrocket pour la chauffe d’un volume de 1000L d’eau intégré dans une installation de micro-brasserie professionnelle. A terme, ce système pourra être documenté et servir à d’autres micro-brasseur·se·s soucieux·ses de se lancer dans la brasserie feu de bois.

Le groupe se constitue avec :

  • L’Atelier du Zéphyr, qui a déjà une petite expérience dans le brassage amateur et pourrait profiter de ce prototypage pour développer une petite installation de brasserie, qui servirait de démonstrateur et ajouterait une activité de brassage à l’association.
  • La Brasserie de l’Éclaircie, en cours de lancement, dont la volonté est de monter une brasserie alimentée au feu de bois. Située en Bretagne, elle est constitué de 3 personnes souhaitant créer leur activité professionnelle autour de ce projet.
  • La Brasserie Phylum Fungi, implantée à Saint-Étienne, qui souhaite se reconvertir au feu de bois.
  • Le Low Tech Bordeaux, centre de ressources et d’expérimentations dédié à la LowTech en Gironde.
  • Un petit groupe intéressé par la combustion ou le brassage de bière. Notamment, Romain et Thibault, 2 frères qui souhaitent lancer une brasserie alimentée à l’énergie solaire.

Les prémices du projet

Assez rapidement, un chat en ligne et des dossiers partagés sont mis en place pour communiquer en interne au sein du groupe et des réunions régulières permettent de se retrouver. Nous mettons en place des jalons pour pouvoir expérimenter nos systèmes sur de plus petites quantités avant d’avoir une installation avec une cuve de 1000L. Plusieurs thèmes sont abordés : les normes d’installation et de sécurité, la gestion des intrants, sortants, du voisinage, le prototypage et la R&D, le financement des installations… Des recherches autour de la documentation disponible et des brasseries existantes au feu de bois sont lancées pour documenter les différentes démarches.

La sobriété au cœur du projet

Si l’objectif est d’élaborer des solutions pour produire 1000L de bière à l’aide d’énergie renouvelable, la question du stockage (du bois!) devient vite centrale. Car la bière que l’on consomme nécessite un procédé particulièrement énergivore pour sa production en grande quantité. Dès l’origine du projet, il est prévu de concevoir un foyer efficace selon les principes de conception des poêles rockets (une piqûre de rappel avec notre article sur la combustion) pour maximiser le rendement de l’installation. Mais d’autre solutions sont aussi étudiées pour réduire l’énergie utilisée dans la fabrication de la bière :

  • L’utilisation de recettes moins énergivores. A l’image de la brasserie Phylum Fungi qui propose des bières « sans ébullition » depuis l’ouverture de leur brasserie fin 2020. Ces recettes permettent de produire des bières de qualité en utilisant beaucoup moins d’énergie. Si le système que nous concevons doit permettre les recettes traditionnelles, ces recettes économes nous permettront dans les différents projets une économie de bois conséquente.
  • L’utilisation de l’énergie solaire, qui semble une énergie très prometteuse pour le préchauffage de l’eau. Certains membres du projets prévoient même la mise en place d’une brasserie entièrement solaire.
Prototype de la brasserie de l’éclaircie avec une cuve de 35 L

De la conception aux premiers prototypes

La conception de différents modèles commence : un premier prototype de 35L est réalisé par la brasserie de l’Éclaircie. Il s’agit d’un poêle maçonné qui servira de maquette qui préfigure la réalisation d’un poêle plus imposant. Après plusieurs flambées, le poêle a permis de faire quelques brassins, mais surtout d’identifier plusieurs défauts de conceptions qui permettront d’avancer.
En parallèle, l’Atelier du Zéphyr expérimente sur des solutions de chauffage de l’eau avec un ballon de 100L. Le Low Tech Bordeaux commence le développement d’un banc d’essai de mesure de gaz qui pourra ensuite être partagé et permettre à des projets petits budgets de mesurer leurs émissions. Toutes les étapes de conception et expérimentations sont documentées et discutées grâce aux différents outils mis en place dans le groupe.

Prototype de Chauffe-eau 100L

Une bonne partie de l’équipe impliquée dans le projet se rencontrera finalement lors des Rencontres Pyromaniaks organisées sur le lieu de l’Atelier du Zéphyr du 27 septembre au 3 octobre. Ce fut l’occasion de discuter des différentes conceptions en cours et d’interroger les professionnel·le·s et passionné·e·s de la combustion et de l’autoconstruction présent·e·s lors de ces rencontres pour les affiner.

Et la suite ?..
Pour l’instant, l’Atelier du Zéphyr et la Brasserie de l’Éclaircie prévoient tout 2 de se lancer dans la fabrication d’un plus gros système : 250 L pour l’un, 400L pour l’autre. Ces système seront cette fois-ci intégrés dans des installations de brassage et permettront de produire de la bière pendant une période s’étalant sur plusieurs mois. Après cela, en ayant présenté nos retours d’expériences et après avoir identifié les avantages et inconvénients de ces installations, nous entamerons la conception d’un système encore plus important avant de peut-être diffuser notre solution à d’autres artisan·e·s brasseur·se·s !

Le prototype 400L de la brasserie de l’Éclaircie

Les Rencontres Pyromaniaks 2021 avec le réseau Feufollet, 3e édition

Du lundi 27 septembre au dimanche 3 octobre 2021, nous avons accueilli à la ferme de la Maladière la 3ème édition des rencontres pyromaniaks, organisées par le réseau Feufollet depuis 2017.

Une semaine de rencontres entre artisan.e.s de poêles à bois, autoconstructeur.trices, curieux.ses, amoureux.ses de feu de bois, pour échanger, bricoler, expérimenter, créer du lien, suivi d’un week-end de découverte du feu de bois et de toutes ses applications (conférences, démonstrations, ateliers …)

Pour celles et ceux qui n’ont pas pu venir, voici un petit aperçu de la semaine :

De nombreux.ses membres du réseau Feufollet étaient présent.e.s : une cinquantaine environ pendant toute la semaine, et une centaine le week-end !

Plusieurs chantiers ont eu lieu sur place :

  • Un chantier poêle rocket cuiseur avec foyer en J pour faire de la stérilisation, proposé par Éléanor et Dawan (Cf. photo ci-dessous à gauche)
  • Un chantier poêle rocket de masse avec foyer en J, proposé par Kmar, dans l’idée d’y ajouter un échangeur pour faire de l’eau chaude
  • Vi a ajouté un échangeur sur son poêle rocket qui chauffe son camion pour avoir de l’eau chaude (poêle rocket en J fait à partir de bouteilles de gaz) (Cf.photo ci-dessous au milieu)
  • Oxalis a proposé un atelier construction de leur foyer universel (Cf. photo ci-dessous à droite)
  • Et Marco a construit une broche pour cuisiner le cochon de la ferme pour la fête du samedi ! (Pas rocket… :-/ )

Les membres d’Oxalis ont apporté différents modules pour la cuisine rocket, à poser sur leur foyer universel :

  • Un cuiseur pour un grand wok (une première version des plans est disponible ici, n’hésitez pas à nous faire vos retours pour les améliorer!)
  • Une double galetière (idem, première version des plans disponible ici)
  • Une version 2 (ou 3?) de four à pizza (les plans seront publiés prochainement ici)
  • Une plancha

Une petite mention spéciale à leur mange debout rocket qui a fait sensation ! Alimentée avec des granulés, cette table haute nous a réchauffée lors des soirées dans la stabul’, tout en dégustant une petite spécialité savoyarde… Mmmmh…

Plusieurs présentations ont eu lieu pendant la semaine, notamment :

  • Un point théorique sur les raccordements, les équipements de sécurité et la régulation de systèmes biénergie pour chauffer l’eau, ainsi qu’une initiation à la brasure, avec Jean-Lou
  • La présentation du projet Brass’ta Rocket, pour créer un prototype de microbrasserie au feu de bois > voir ici leur présentation <
  • Une présentation du poêle de masse AgirLowTech par David > aller ici pour plus d’infos <
  • Une présentation des bûcherons sensibles et de leur démarche d’entretien durable des forêts > voir une vidéo ici <
  • Une table ronde de retours d’expérience sur la construction et l’utilisation du Poelito, petit poêle de masse pour habitat léger conçu par Dès2mains > voir ici pour plus d’infos <

La semaine s’est terminée sur un moment festif mémorable, merci à toute l’équipe de pyromaniaks, aux organisateurices, à la ferme de la Maladière pour son accueil, aux Jigsers, au Petit Orchestre en Kit et à Zackarose de nous avoir fait danser jusqu’au bout de la nuit, à Sueno del Arte pour son superbe spectacle de feu, à Anaïs pour son cochon et à Marco pour sa broche… et à bientôt pour de nouvelles aventures !

Notre programme de printemps 2021!

Newsletter du 24 février

Les beaux jours reviennent et les formations aussi ! On espère que le retour à la normale est pour bientôt, en attendant, on continue de s’adapter aux contraintes actuelles.
Ne dit-on pas que le printemps est propice aux expérimentations ? Plusieurs nouveautés sont au rendez-vous ! La possibilité, par exemple, d’aller plus loin dans l’art du travail du métal grâce à nos ateliers démonte palette et mini-cuiseur. Et pour les cuistots, il sera possible d’appréhender de nouveaux mode de cuisson, le solaire en fabriquant une parabole ou le feu de bois grâce à nos initiations au brassage de bière. Tout ceci se déroulera dans notre atelier à la Maladière (Saint Denis sur Coise).
Sur ce, en route pour notre 5e lettre de nouvelles ! Bonne lecture ! 🙂
Organiser un stage chez vous ? Nous sommes en train de compléter notre programmation pour cet été et pouvons prévoir des formations pour équiper un habitat en éolienne ou poêle de masse. Si vous êtes intéressé·e pour accueillir une formation, contactez-nous
Nos prochaines dates : >>Voir toutes les dates<<
Le Zéphyr, bientôt sur grand écran ! Un film documentaire réalisé par Adrien Bellay (L’Eveil de la Permaculture, 2017) et produit par Irrévérence Film mettra en scène le quotidien d’un groupe de citoyen qui se bat pour démocratiser l’usage des techniques et savoir faire simple. Une partie du film sera consacré à l’Atelier du Zephyr.
Afin de concrétiser ce projet une campagne de don a été lancée ! Merci pour votre soutien. 
< En savoir plus > Participer à la campagne de don sur Ulule
Nos activités passées
Des initiations soudures à Lyon, notre premier stage Poelito, et des sessions bricolages pour faire de notre atelier un lieu plus accueillant… Nous ne nous sommes pas ennuyé en ce début d’année.
Et après avoir passé deux mois dans le froid et sous la neige, on relance le cuiseur solaire avec un petit poulet de la ferme mijoté dans les légumes… un vrai régal ! Cuiseur testé et approuvé dans les monts du lyonnais, pour 10 mois d’utilisation dans l’année !
De nouvelles ressources disponibles De nouveaux articles sont sortis, ils vous apporteront plus de détails sur les différentes technologies que nous proposons en stage. Le manuel Rocket du Zephyr est aussi fraichement disponible au téléchargement.
Voir les ressources

Notre programme pour début 2021 !

Newsletter du 15 décembre 2020

Ça y est ! Depuis novembre dernier, le Zéphyr a enfin installé son atelier dans les Monts du Lyonnais, à St Denis sur Coise, au sein d’un lieu collectif à vocation agricole et culturelle : la ferme de la Maladière. Mais rassurez-vous ! Nous continuerons à proposer des ateliers à Lyon, comme vous pourrez le découvrir dans cette lettre de nouvelles.  Et qui dit installation (et fin proche du confinement) dit : le retour des formations du Zéphyr !

Sur ce, en route pour notre 4e lettre de nouvelles ! Après avoir parcouru notre programme des prochains mois, vous pourrez retrouver quelques actus et actions de l’asso de ces derniers mois. Bonne lecture ! 🙂
Un calendrier Zéphyr pour 2021
Pour se remémorer les bons moments passés en votre compagnie, nous aimerions éditer un calendrier 2021 avec les plus belles photos de stage depuis la création de l’asso. C’est l’occasion aussi, si vous le souhaitez, de soutenir l’association en accompagnant votre commande d’un prix libre à la hauteur de vos moyens ! Commander un calendrier
Nos prochains ateliers – Programme Janvier – Février
Jeudi 7 janv.
17h30 – 20h30 Initiation soudure à l’arc – Travail du métal niveau 0
Vendredi 8 janv.
17h30 – 20h30 Initiation soudure à l’arc – Travail du métal niveau 0
aux ateliers Ikona (Lyon)
Vendredi 15 janv.
17h – 20h Initiation soudure à l’arc – Travail du métal niveau 0
La Maladière (Monts du Lyonnais)
Du 18  au 22 janv.
9h – 18h Apprendre à fabriquer un poêle de masse pour habitat léger
La Maladière (Monts du Lyonnais)
Du 25 au 28 février
9h – 18h Apprendre à fabriquer un Poêle Cuiseur Rocket
La Maladière (Monts du Lyonnais)
Du 3 au 5 avril
9h – 18h Apprendre à fabriquer un cuiseur solaire parabolique
La Maladière (Monts du Lyonnais)
Du 19 au 23 avril
9h – 18h Apprendre à fabriquer une éolienne pour bateau
Bayonne (64)

Nos activités passées
La rentrée fut en demi teinte pour cause Covid, mais on a quand même pu faire des choses ! Retour en image sur les temps forts de cette rentrée inhabituelle …

L’été fut chargé !

Retour en image sur les temps forts de cet été :

  • 8 fours solaires ont été fabriqués lors d’un week-end de juin à Bourg en Bresse
  • Une nouvelle éolienne 1m20 a été fabriquée pour l’association Sab’Art à la Maladière lors d’un stage éolien d’une semaine. Ce fut aussi l’occasion de faire des réparation sur l’éolienne Karacol installée non loin de là !
  • Un stage cuiseur rocket à eu lieu à l’Autre Soie et 2 cuiseurs ont été fabriqués
  • De nombreuses initiations soudures à l’Autre Soie
  • Une formation chez Christophe de l’association Uzume pour découvrir la métallerie des Batchblock, un modèle de poêle de masse Rocket !

Et maintenant la rentrée arrive avec des stages et ateliers programmés ! On espère aussi se trouver un lieu pour notre nouvel atelier, l’occupation à l’Autre Soie se terminant fin octobre…

Le confinement a été créatif pour les membres du Zéphyr !

C’est avec joie que nous avons pu expérimenter la résilience que permet l’auto-construction de systèmes simples et indispensables : malgré le confinement, et un arrêt quasi total des moyens de production partout dans le monde, chacun·e a pu continuer à bricoler chez soi, avec quelques matériaux récupérés par-ci, par-là, des systèmes utiles à notre vie de tous les jours :

  • En direct de Lyon, Paul a pu fabriquer une petite fonderie, pour réparer une machine à coudre en moulant une pièce de rechange en aluminium ( lire l’article ) > Cf. photos à gauche
  • Dans la Meuse, Sam a construit un four à bois rocket, ci-dessous une photo du four (à droite), pas tout à fait fini, mais fonctionnel !
  • Et dans les monts du lyonnais, Aurélie a construit un four solaire, et déguster de délicieux plats mijotés au soleil du printemps… (voir vidéo ci-dessous)

Alors, prêt·e·s à (ré)imaginer les moyens
de production de demain avec nous ?

Retrouvez la vidéo d’Aurélie sur la réalisation du four solaire :

Bonne année le Zéphyr !

On en a conscience, souhaiter la bonne année un 18 février, c’est un peu limite… Mais il faut dire que l’on a eu un mois de janvier bien chargé au Zéphyr ! Retour sur les activités qui ont rythmé la vie de l’association.

Stage éolienne à l’INSA Lyon

L’année commence fort avec la fabrication d’une micro-éolienne avec les élèves ingénieurs de l’INSA de Lyon sur le campus de La Doua. Cette éolienne de diamètre 70 cm sera installée en soufflerie pour ensuite être utilisé par les étudiant · e · s lors de travaux pratiques et projets d’étude.

Merci au FabLab Astech et son équipe de nous avoir accueilli pour ce chouette stage ! 🙂

Intervention au Lycée Saint Joseph à Lyon

Nous nous sommes aussi rendus au Lycée Saint Joseph, à Garibaldi, pour une intervention auprès des élèves de terminal en bac pro génie énergétique. Ce fut l’occasion pour nous de ressortir quelques supports que nous avions proposé le 26 novembre dernier lors d’une conférence présentée à l’Alternatibar sur l’énergie.

Stage fabrication de cuiseurs Rocket

Nous finissons le mois en beauté ! Du 30 janvier au 2 février, nous avons proposé un stage de fabrication de cuiseurs Rocket aux ateliers Ikona.

Au programme : récupération de bidons pour fabriquer 2 cuiseurs qui accueillent des gamelles de 30 L pour cuisiner pour un grand nombre au feu de bois avec de très bons rendements. L’association est donc maintenant en possession d’un tel cuiseur ! Hâte de l’utiliser sur de prochains événements. Quelques photos de ce stage fort sympathiques :

Merci aux stagiaires et leur enthousiasme, aux Ateliers Ikona pour leur accueil, c’était top !

En parallèle de tout ça, nous avons continuer à proposer régulièrement des initiations soudures à l’arc qui ont été un succès.

Et la suite…

…risque d’être tout aussi chargée ! Plusieurs ateliers et formations viennent de sortir sur le site, n’hésitez pas à le parcourir !

Retour en images sur le Week-End de fabrication de Tank Drum

Le 16 et 17 novembre nous étions aux Ateliers Ikona pour animer un atelier de fabrication de tank drum. Fait à partir d’une bouteille de gaz, cet instrument permet de se rapprocher un peu plus de Boudha lorsqu’on en joue avec un air inspiré.
8 participant·e·s sont venu construire leur propre tank drum. Au programme, de la découpe, de la meuleuse et de la soudure pour s’initier au travail du métal. Le résultat est réussi ! Retour en image sur ces 2 jours quelque peu bruyants…

Merci à Sam pour la vidéo !

Grandes étapes de fabrication :

  • Dévisser la tête de la bouteille de gaz avec un bras de levier
  • Remplir la bouteille d’eau pour chasser tout le gaz qui pourrait y rester
  • Découper à la meuleuse les 2 parties arrondi de la bouteille, ainsi qu’autour du pas de vis
  • Soudure des 2 parties arrondies
  • Découpe à la scie sauteuse des touches ; amorce à la meuleuse
  • Accordage du tank drum à l’aide d’un mange-lame et d’un accordeur

Retour plus détaillé sur le four à pain rocket 1.0 de Paul

Comme nous l’avons mentionné dans un article précédent, un four à pain rocket a été réalisé au début de l’été par une petite équipe de 4-5 personnes. Conçu par Paul Jarreau et inspiré par le modèle de l’atelier paysan, ce four a été construit dans le cadre du Karnaval Humanitaire avec l’aide (technique et matérielle) des enseignants de l’INSA. Retour sur cette expérience…

Ce projet est sous « Licence publique Creative Commons Attribution – Partage dans les mêmes conditions 4.0 International ».

N’hésitez pas à ajouter vos commentaires en bas de la page pour nous aider à avancer !

Temps de construction : 5x8h à 4 personnes (dont une partie novice en travail du métal)
Outillage : cisaille, cintreuse, plieuse, découpe plasma, perçeuse à colonne (cette première partie a été réalisée dans les ateliers FIMITECH grâce à leurs merveilleuses machines)
poste à souder (à l’arc)
Prix indicatif des matériaux : 200 euros

Un poêle rocket cuiseur avait été réalisé lors de l’édition 2018 du Karnaval Hummanitaire, le four a été conçu pour s’adapter à ce foyer rocket, les cotes ne sont donc pas toujours optimisées. L’aspect modulable est très intéressant (le poêle peut encore servir de cuiseur, ET de four à pain/pizza), il est plus facile à transporter.

Le four est posé sur le socle (démontable). Une double paroie étanche réalisée avec des tôles d’acier cintrées, pliées, puis soudées, permet aux fumées de ne pas passer dans l’enceinte de cuisson (photo à droite). La porte est isolée avec de la laine de roche dans une double paroie en acier, et équipée d’un thermomètre.

Une couche d’isolant (laine de roche) est ensuite posée tout autour de cette double paroie, et protégée par une dernière paroie en tôle en alu de recup (photo à gauche).

Four fini, testé lors des rencontres pyromaniaques à Langogne.

Résultats et pistes d’améliorations…

Le four a globalement très bien fonctionné. Il atteint une température de 250°C en moins de 40min. La plupart des cotes ont été déterminées à partir de pièces de récup, elles pourraient être optimisées pour une plus grande efficacité, avant d’être diffusées plus largement.

• La construction nécessite des machines sophistiquées (cintreuse, plieuse, découpe laser) donc reste peu accessible (ou très difficile).
• Un foyer pourrait être redimensionné pour être parfaitement ajusté aux dimensions du four (sauf si l’on souhaite garder l’aspect polyvalent).
• Le conduit du foyer (A5 sur les plans) est légèrement trop court (pour pouvoir glisser le rocket sous le four). Les flammes débouchent donc sur la plaque A4.2 et la chauffent au rouge, ce qui provoque des déformations sur cette pièce non démontable. Trouver un moyen pour les faire déboucher 2cm plus haut résolverait ce problème (ou prévoir un trou sur la plaque A4.2 un peu plus grand).
La laine de roche qui isole le haut du foyer (A5) s’endommage rapidement, elle pourrait être remplacée par de la vermiculite.
• La chambre de combustion chauffe trop lentement : ne pas mettre de plaque d’acier (A1.5), poser les briques réfractaires directement sur le déflecteur.
• Problème d’étancheité de la chambre alimentaire : ajouter un joint céramique tout autour de la porte (fait!).
• Apparition de rouille à l’intérieur et sur la porte : culoter la tôle à l’huile de friture (fait!)
• Les fumées s’échappent trop rapidement et n’ont pas le temps d’échanger leur chaleur avec l’enceinte de cuisson. Possibilité d’ajouter une chicane et créer un labyrinthe pour ralentir la sortie des fumées (dans un canal en tube 30×3).
• La jonction entre la tôle extérieure en alu et la cheminée n’est pas bien étanche : découper un fond de plat en silicone plus petit que la cheminée et entourer la cheminée avec, pour plus d’étanchéité (fait!).


Le four à pain de Oxalis, un modèle inspirant

Nous avons pu rencontrer les membres de l’association Oxalis lors des rencontres Pyromaniak en juillet dernier, leur modèle de four nous a bien plu…

Plus simple à construire car pas besoin de machines complexes, beaucoup de récup… et une excellente performance !

Une belle inspiration pour un modèle 2.0… Qui souhaite nous rejoindre pour bricoler ?